LEAD Action News
LEAD Action News 16 Number 4, June 2016, ISSN 1324-6011
The newsletter of The LEAD (Lead Education and Abatement Design) Group Inc.
PO Box 161 Summer Hill NSW 2130 Australia Ph: (02) 9716 0014,
Email www.lead.org.au/cu.html Web: www.lead.org.au/; www.leadsafeworld.com.

Editorial Team: Elizabeth O’Brien Graphics/Web-Publishing: Arin Bala and Mark Goodenough
Web Developer: Malveek Kaur Dhaliwal

About Us
bell system lead poisoning
Contact Us
Council Lead Project
egroups
Library-Fact Sheets
Home Page
Media Releases
Newsletters
Q&A
Referral Lists
Reports
Site Map
Slide Shows-Films
Subscribe-Donate
Useful Links

Visitor Number

 

Niveau d’Action des Ménages pour le Plomb dans l’Eau Potable

(French Translation of) Household Action Level for Lead in Drinking Water

The following interesting contributions were emailed by Dr Tom Neltner (in March 2016).
Tom has kindly given permission for them to be reprinted in LEAD Action News vol 16 no 2.

Les contributions intéressantes suivantes ont été envoyées par courrier électronique par le Dr Tom Neltner (en Mars 2016). Tom a gentiment donné la permission pour eux d’être reproduits dans le “LEAD Action News” vol 16 no 2.

Translated into French by Orlando Aguirre-López, for LEAD Action News vol 16 no 3.

Traduit en Français par Orlando Aguirre-López pour “LEAD Action News” vol 16 no 3.

EHP a publié un article impressionnant qui a examiné la relation entre les niveaux de plomb dans le sang et les niveaux de plomb dans l’eau potable.  Ref: « Utilisation d’un Index Cumulative pour Estimer l’Impact de la Concentration de Plomb en l’Eau du Robinet sur les niveaux de plomb dans le sang en Enfants de 1 à 5 ans (Montréal, Canada) », par Gérard Ngueta, Belkacem Abdous, Robert Tardif,  Julie St-Laurent et Patrick Levallois- à <http://ehp.niehs.nih.gov/1409144/>.

Ils ont ajusté pour les facteurs communs tels que les risques et de peinture à base de plomb et la saison de l’année. Les niveaux de plomb dans l’eau potable montent en été. Ils ont conclu que 1ppb (partie par milliard) dans l’eau (1 microgramme par litre, 1 ug/L) correspond à 0.35 ug/dL dans le sang chez les enfants âgés de 2 à 5. 

Les deux principales hypothèses ont été de 50% l’absorption du plomb et la demi-vie d’un mois pour le plomb dans le sang. Ce semble faible pour les jeunes enfants et ma compréhension est que la demi-vie est susceptible plus. Le niveau de plomb dans l’eau (WLL, pour son nom dans Anglais) est environ trois fois plus en été par rapport à l’hiver sur la base de la citation suivante de l’article :

Les moyennes géométriques de WLL (± SE) étaient 2.7 ± 2.2 μg/L pendant l’hiver et elles étaient 8.1 ± 1.5 μg/L pendant l’été ». « L’étude a été faite à Montréal – où il est assez froid en hiver.

Découvrez la dernière histoire dans l’excellente série de « USA Today » sur le plomb dans l’eau potable dans :  <http://www.usatoday.com/story/news/nation/2016/03/25/epa-household-action-level-lead-drinking-water/82209520/>.

Le titre est « Le retard d’EPA pour libérer le niveau de danger du plomb dans l’eau monte préoccupation, des questions ».

Aussi, si vous êtes intéressés par la question, consultez mon dernier blog à : <http://blogs.edf.org/health/2016/03/25/lead-hal/.>[le texte de blog suit]

Fondation de Défense de l’Environnement (EDF, USA), Blog Post, 25e Mars 2016

Niveau d’Action de Ménages pour le Plomb dans l’Eau Potable; EPA a besoin de communiquer l’Estimation basée sur la santé.

Tom Neltner, J.D., est le Directeur de la Politique des Produits Chimiques.

A new article in USA Today’s series on lead in drinking water shines a light on the Environmental Protection Agency’s (EPA) delays in releasing a health-based “household action level” for lead. EPA’s National Drinking Water Advisory Council (NDWAC) recommended that the agency develop this number to help parents, in consultation with their pediatrician and public health agency, decide whether to invest in a filter for the water they use to make up their child’s infant formula.

Un  nouvel article dans la série de « USA Today »  sur le plomb dans l’eau potable met en lumière des retards de l’Agence de Protection de l’Environnement (EPA, par son nom en Anglais)  en libérant un « niveau d’action de ménages », sur la base de la santé, pour le plomb.  Le Conseil Consultatif pour l’Eau Nationale Potable, de EPA, (NDWAC, par son nom en Anglais) a recommandé que la ‘agence développe ce nombre pour aider les parent, en consultation avec leur pédiatre et l’agence de la santé publique, de décider d’investir dans un filtre pour l’eau, qu’ils utilisent pour compenser la formule infantile de leur enfant.

Sans un nombre certain, sur la base de la santé, les gens utilisent à tort actuellement le « niveau de mesures de plomb » de l’EPA de 15 parties par milliard (ppb) comme le niveau en dessous du quel aucune action est nécessaire. Le problème est que ce niveau n’a aucun rapport avec le risque sanitaire. Il est basé sur une disposition de la règle de l’eau potable qui exige que les services publics engagent contrôle de la corrosion et, potentiellement, conduisent le remplacement de la ligne de service quand au moins 10% de pires  résultats d’échantillon-cases dépassent ce niveau.     

Un an après s’être engagé à développer le niveau d’action des ménages, il apparaît liée à la révision attendue depuis longtemps de l’agence de son cassée règlement de 1991 visant à protéger les personnes du plomb dans l’eau potable. Les communautés partout au pays soulèvent des inquiétudes légitimes au sujet de la salubrité de leur eau et ont besoin d’un bon encadrement de la santé publique.  Ils ne devraient pas avoir à attendre l’établissement de règles pour cette information. Je sais que l’EPA est un organisme de réglementation. Mais d’abord et avant tout l’EPA est une agence de santé publique avec responsabilité aux consommateurs pour la salubrité de l’eau potable.

Je comprends aussi le défi de développer une estimation étant donné qu’il n’y a pas d’exposition au plomb sans danger – les gens peuvent méconnaître les niveaux inférieurs aux ces nombres comme s’ils étaient complètement sûres. D’autre part, en l’absence d’un tel nombre, ils sont déjà à tort en utilisant le niveau d’action actuel de 15 ppb pour signifier que l’eau est sans danger et aucune action est nécessaire. 

Il existe un précédent pour la mise en nombres basés sur la santé pour les différents risques de plomb.  L’agence l’a fait pour le plomb dans le sol et pour le plomb dans la poussière sur les planchers ou les rebords des fenêtres. Pour le plomb dans la poussière, l’EPA a établi 40 microgrammes de plomb par pied carré du plancher des maisons et de installations occupées par enfants, comme la définition d’un danger qui doit être éliminé. Ceci est équivalent à un gramme  - la même quantité de sucre dans un paquet que nous ajoutons à notre thé – réparti uniformément sur environ ½ du terrain de football. L’agence a fixé ce niveau parce qu’il entraînerait  «une probabilité de 1 à 5% d’un enfant en particulier de dépasser un niveau de plomb dans le sang de 10 µg/dL » [supérieure à 10 µg/dL était la définition d’un «élevé niveau de plomb dans le sang », en 2001, lorsque la règle a été promulguée]. Bien que des recherches ultérieures ont montré que le risque de plomb dans la poussière était beaucoup plus grande et, en 2009, l’EPA s’a engagé à réviser le nombre, il montre encore la valeur de fournir aux gens un niveau auquel un ménage doit agir.

Title Lead-Free Rainwater Collage Lead-Safety Message: To achieve lead-free rainwater for drinking, employ the right plumber to remove lead from the roof, and install a first flush diverter and lead-free potable-water-safe flashing, piping, tank, pump etc. http://volcanoartprize.com/portfolio-item/504/

Ces mesures aident les responsables de la santé publique, les organismes de logement, et les parents à mieux évaluer le risque des dangers de plomb, à déterminer ce qu’ils doivent faire pour réduire le risque et à guider la façon de fixer les priorités. Un certain nombre basé sur la santé permet aux gens de faire des choix éclairés.  L’agence l’a fait pour la poussière et le sol. Elle a besoin de le faire pour l’eau.

En Février 2015,  le groupe de travail de NDWAC, a demandé à l’EPA pour développer une valeur estimée pour un niveau d’action des ménages pour aider le groupe de travail en le développement de ses recommandations. L’agence a accepté et a fourni des mises à jour en Avril 2015 et a réaffirmé son engagement en Juin 2015.  Aucun numéro a été libéré.

Compte tenu des développements  de Flint et les preuves de plomb dans les systèmes d’eau dans tout le pays (comme il est expliqué dans une convaincante  Série « Usa Today »), le retarde est intenable. EPA ne doit pas attendre sur une proposition de règle d’agir. Elle doit concentrer son expertise scientifique dans l’élaboration d’une bonne estimation, la rendre public, et d’utiliser un processus d’examen externe par les pairs pour assurer que la science est forte.   

Pour plus d’information sur le “Niveau d’Action des Ménages pour le plomb dans l’eau potable », Voir aussi www.edf.org/leadpipes.

Commentaire du Groupe LEAD dans “EDF Blog Post”: Niveau d’Action des Ménages pour le Plomb dans l’Eau Potable

COMMENTAIRES SOUMI À:

<http://blogs.edf.org/health/2016/03/25/lead-hal/comment-page-1/#comment-10704>

Le quel excellent blog Tom!

Comme je passe la plupart de mon temps à conseiller les parents et les autres sur les  niveaux d’action de plomb  pour garder eux-mêmes et leurs familles à l’abri de plomb,  j’ai attendu la révision des « niveaux d’action de plomb » pour le sol, l’eau, la peinture, le poussière essuyez, etc. vers le bas en ligne avec le « niveau d’action de plomb dans le sang » pour passer de 10 ug/dL (microgrammes par décilitre) à 5 ug/dL aux États-Unis, et avec la baisse proposée à un objectif de moins de 1 ug/dL de plomb dans le sang au Canada.

Étant un parent scientifique avec non ressources, mais impatient moi, ma solution, tout attente pour l’action de l’EPA des États-Unis, a été de rechercher la monde entier pour les plus faibles « niveaux d’action de plomb » dans les différents milieux de l’environnement, et puis de prendre de rapports arithmétiques simples en fonction du « niveau d’action de plomb dans le sang » au moment où « le niveau d’action de plomb » a été recommandé ou réglé pour la poussière – ou le sol – ou l’eau etc. Par exemple, l’Australie a un niveau « ligne directrice » (ou action) pour l’eau potable de 10 ppb (10 ug/dL) que j’ai remis à 1 ppb (c. à 1/10) dans l’instant que mes conseillers techniques, professeurs Chris Winder, Mark Taylor et Bruce Lanphear ont écrit que le niveau de plomb dans le sang doit être inférieure à 1 ug/dL (c. 1/10 du précédent « niveau d’action de plomb dans le sang » de l’Australie).   

En d’autres termes, je recommande qu’un parent utilise uniquement de l’eau contenant moins de 1 ppb plomb pour faire les préparations pour nourrissons et que si leur secteur de l’eau ou l’eau de pluie contient plus de plomb que cela, ils déterminent la source du plomb et, en conséquence qu’ils se plaignent à l’Autorité de l’Eau, ou remplacent les robinets de la maison ou les tuyaux, ou la pompe d’eau de pluie, ou le toit ou le réservoir, ou qu’ils se débarrassent du plomb clignotant, etc.  

La filtration, à mon avis, est la dernière ligne de défense dans la hiérarchie des contrôles et doit être utilisé comme le dernier recours si l’éradication de la source de plomb se révèle impossible.   

De même, je recommande que les appuis de fenêtre accessibles aux enfants et les planchers de jeu, tous ont tous les niveaux  de plomb d’essuyez en moins de 12 ug/m2.

Voici comment j’ai calculé ca: “Les niveaux de PbD [poussière de plomb, en Anglais] sur les planchers entre 6 ug/pied2 [environ 60 ug/m2] et 12 ug/pied2 [environ 120 ug/m2] peuvent être prévu que protègent la plupart des enfants qui vivent dans maisons pré-1978 d’avoir un niveau de plomb dans le sang supérieur ou égal à 10 ug/dL. La protection à des niveaux de plomb inférieurs nécessiterait PbDs aussi inférieurs. « Référence : Exposition des Enfants des États-Unis au Poussière de Plomb Résidentiel, 1999-2004 : II.  La Contribution de la Poussière Contaminée avec Plomb  aux Niveaux de Plomb dans le Sang des enfants à :   http://www.ehponline.org/members/2008/11918/11918.pdf (14/11/08).

À la lumière de la recommandation du plomb dans le sang du “The LEAD Group” (voir ci-dessus), nous avons appliqué un facteur simple de 1/10 à la conclusion, mis ci-dessus, du Référence EHP, et je suis arrivé à la recommandation  du « niveau de plomb pour la poussière essuyez » du « LEAD Group » pour l’Australie (où 1997 est l’équivalent le plus proche de la norme de la peinture au plomb des États-Unis de 1978) :

“Il peut être prévu que les niveaux de PbD [poussière de plomb] sur les planchers entre 6 ug/m2 et 12 ug/m2 peuvent protéger la plupart des enfants qui vivent dans des foyers d’avant 1997 d’avoir un niveau de plomb dans le sang supérieur ou égal à 1.0 ug/dL. La protection contre des plus faibles niveaux de plomb dans le sang faudrait un PbD inférieur ».  

Avec mes pragmatiques niveaux d’action de plomb, à base de mathématiques, je maintiens que les parents peuvent obtenir non détectables niveaux de plomb dans le sang tandis que les cerveaux de leurs jaunes enfants sont encore en développement,  plutôt qu’attendre des niveaux d’action fixés par le gouvernement qui ne peuvent se produire jusqu’à ce que leurs enfants sont déjà à l’école (et dans la lutte).

Cordialement,

Elizabeth O’Brien, Conseiller  pour le Plomb, Partenariat pour un Monde à l’abri de Plomb, « The LEAD Group Inc. ». Australie.

Contents | Previous Item | Next Item

About Us | bell system lead poisoning | Contact Us | Council LEAD Project | egroups | Library - Fact Sheets | Home Page | Media Releases
Newsletters
| Q & A | Referral lists | Reports | Site Map | Slide Shows - Films | Subscription | Useful LinksSearch this Site

Privacy Policy | Disclaimer

Last Updated 04 March 2015
Copyright © The LEAD Group Inc. 1991- 2015
PO Box 161 Summer Hill NSW 2130 Australia
Phone: +61 2 9716 0014